En Jésus, satan trouve enfin son maître

 

 

LA FIN DE SATAN APPROCHE À GRANDS PAS

"Sonne de la trompette et avertis mon peuple"

 

 

Il prétend usurper à son profit l'honneur et la gloire que l'homme doit rendre au Seigneur.

Montrant à Jésus tous les royaumes du monde et leur gloire, il lui dit : "Je te donnerai toutes ces choses, si tu te prosternes et m'adores". Telle est son ambition d'où le déploiement de puissance et quand cela échouerait des stratagèmes d'artifices, de ruses pour arriver à ses fins.

Il faut absolument qu'il détourne l'homme du vrai Dieu et l'amène dans sa dépendance.

Son premier acte sur la terre visait ce but. Il l'a atteint, trompant la confiance de Dieu, usant de mensonges sous-prétexte d'offrir mieux que ce que Dieu avait donné.

Il a fait l'homme son serviteur. Car on devient esclave de celui auquel on obéit.

Puis, il orchestre un déploiement de forces mauvaises qui font échoir toujours davantage cette Humanité créée à l'image de Dieu. De mille manières, il incite les hommes au mal. Il divise pour mieux régner. Il tisse entre eux des réseaux d'envies, de jalousies, de haines, de tromperies, de méchancetés qui ne laisseront bientôt dans leur cœur qu'amertume, colère, volonté de vengeance, esprit de revendication. Il les pousse à des actes d'injustice, de cruauté, il inspire leurs turpitudes. Il les plonge dans la corruption, va jusqu'à leur faire perdre le souvenir de leur propre dignité et la destinée à laquelle Dieu les appelait en les créant.

Loin de Dieu, livré à ses seules forces, l'homme aveuglé, trompé, n'est bientôt plus qu'un jouet entre les mains de son ennemi. C'en serait fait de lui si Dieu ne venait à son secours.

Ce secours est personnifié d'abord dans l'histoire du peuple juif, par le ministère particulier de ses prophètes, de ses prêtes et de ses rois.

 

 

L'Ancien Testament nous rapporte cette histoire Sainte, Dieu révèle à l'homme son état en même temps qu'il lui fait connaitre la personne de son séducteur. Il lui dévoile son plan de salut auquel il est appelé à collaborer.

Puis c'est le Nouveau Testament. En sa personne, Dieu vient au secours de l'humanité déchue. Cette œuvre de délivrance met le Christ aux prises avec satan lui-même.

Venu pour détruire l'œuvre du diable, Jésus le rencontre face à face, lui résiste victorieusement. Apparu comme un simple homme, il met en pratique la Parole de Dieu, cette Parole dont Adam avait douté et à laquelle il avait désobéi.

Dans une chair semblable à la nôtre, il vit concrètement, quotidiennement, une obéissance parfaite et libre. Il manifeste à l'homme qui ne le savait plus, que Dieu est amour, que sa loi est l'expression de cet amour. En Jésus, satan trouve enfin son maître.

Au cours de trois ans de ministère, le Christ, non seulement dévoile les mensonges de satan, mais encore vient semer la déroute dans ses plans d'hégémonie universelle.

L'usurpateur s'essaie en vain à tenir tête à cette puissance d'amour et de sainteté dont le Christ est animé. Il n'y a pas de puissance contre la vérité. La mort elle-même n'y peut rien.

Quand, par amour pour les hommes et par fidélité à Dieu, Jésus accepte la Croix où se livrera l'ultime combat avec satan et son alliée la mort, pas plus dans cette heure dernière que dans toutes celles qui avaient précédé, le malin n'a accès à l'esprit, à l'âme, ou au corps de Christ.

Dans le ciel, sur la terre et jusqu'au plus profond du sépulcre est ainsi rétablie la Souveraineté de la Parole de Dieu,:" Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu'ils font....Père, je remets mon esprit entre tes mains....Tout est accompli".

 

 

La parfaite obéissance de Christ et sa vie offerte en rançon pour tous les hommes, ont détrôné satan. Dépouillées les dominations ! Dévoilées publiquement les puissances de mensonge ! quand au matin de pâques, Jésus sort vivant du tombeau, la défaite du prince de ce monde est consommée. Maintenant, on sait qui est Seigneur, à qui appartiennent la puissance, la richesse, la sagesse, la force, l'honneur, la gloire, la louange aux siècles des siècles !

 

 

Par le pasteur et apôtre Yves GUANEL

(Fondateur de la "Nouvelle Naissance" de la Martinique)

 

 

 

 

 

 

Retour au sommaire le combat spirituel

 

Retour à l'accueil

 

 

Qui sommes-nous ? l Nous croyons l Faq l Contact l

© Eglise " Nouvelle Naissance " de la Martinique- Tous droits réservés