***************************************************************

LA FOI ET LES EPREUVES

***************************************************************

 

L'épitre de Jacques affirme :

 " Mes frères , regardez, comme un sujet de joie complète les diverses épreuves[ *1]auxquelles vous pouvez être exposés, sachant que l'épreuve de votre foi produit la patience. Mais il faut que la patience accomplisse parfaitement son œuvre, afin que vous soyez parfaits et accomplis, sans faillir en rien."

Jacques 1er : 2-4

 

 Comment réagissons nous lorsque les épreuves de la vie frappent à notre porte ? 

Souvent notre première attitude est de murmurer comme le peuple d'Israël lorsqu'il se trouvait dans le désert.

Seigneur pourquoi moi ? 

Jacques nous dit au contraire de nous réjouir et de louer Dieu dans les épreuves.

En effet elles sont les outils que le Maitre utilise à son école pour affermir et faire grandir la foi de ses enfants.

Ainsi la joie, même dans les afflictions, est un moyen par lequel le disciple de Christ acquiert la maturité spirituelle.

Aussi l'enfant de Dieu sait qu'il peut s' appuyer sur la fidélité et l'aide du Seigneur car il est un secours qui ne manque jamais dans la détresse comme le psalmiste à pu l'expérimenter en disant :

"Je lève mes yeux vers le Seigneur , d'ou me viendra le secours ?

 Le secours me vient de l'Eternel qui a fait les cieux et la terre."

Psaume 121 V.1-2

 

 

 L' épreuve de la foi à aussi un effet purificateur dans  la vie du disciple de Christ.

L'apôtre Pierre  affirme au chapitre 4 aux versets 12-13 :

" Bien-aimés, ne soyez pas surpris comme d'une chose étrange qui vous arrive, de la fournaise qui est au milieu de vous pour vous éprouver. Réjouissez vous, au contraire, de la part que vous avez aux souffrances de Christ, afin que vous soyez dans la joie et l'allégresse lorsque sa gloire apparaitra."

Pierre compare l'épreuve de la foi à l'affinage de l'or.[*2]

Les artisans, dans un creuset le faisaient fondre, et sous l'action de la chaleur,  toutes les impuretés apparaissaient et étaient enlevés.

Ainsi le Seigneur Jésus continue d'appliquer le feu de l'épreuve pour  purifier ses disciples, affermir leur foi afin qu'ils participent à sa sainteté et  à sa gloire.

Dans l'Evangile de Luc au chapitre 22 au verset 31 et 32, le Seigneur Jésus dit à Pierre :

"Simon, Simon, Satan vous a réclamés, pour vous cribler comme le froment. Mais j'ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille point ; et toi, quand tu seras revenu, affermis tes frères."

 

 

Jésus savait à l'avance les tensions extérieures que les disciples allaient subir .

Il savait que le découragement, le désespoir allaient s'abattre sur eux. Que Pierre allait le renier et que Judas allait le trahir.

Mais un élément essentiel et salutaire devait être gardé :

"LA  FOI ".

Aussi  le Maître à prié pour Pierre qui à son tour devait affermir ses frères.

Chrétiens, comme Pierre l'épreuve nous paraitra  parfois insurmontable. Nous serons découragés, abattus. Mais nous pouvons venir à Dieu à tout instant car il désire nous communiquer la force nécessaire pour avoir la victoire à la condition que notre foi ne défaille pas.

En effet la foi est le canal nécessaire qui permet d'avoir l'aide et la vie de Dieu.

Le Seigneur Jésus, dans la prière sacerdotale à aussi prié pour tous les disciples qui croiraient en lui jusqu'à son retour.

Car il connaissait  à l'avance toutes les pressions spirituelles, toutes les épreuves qui allaient s'exercer sur son Église.

 

Alors chrétiens, prions le Seigneur afin de garder la foi lorsque nous sommes éprouvés.

En outre quelqu'un disait :

"la prière c'est la respiration de l'âme".

 

 

Cependant dans la pauvreté comme la richesse, le dénuement comme l'abondance l'épreuve peut surgir.

Certains chrétiens peuvent abandonner le chemin de la foi en se trouvant dans l'une et l'autre de ces situations.

A la fin de sa course chrétienne, l'apôtre Paul écrivait à Timothée en disant que Démas, un de ses collaborateurs l'avait abandonné par amour pour le siècle présent.

II Timothée 4V.10.

Beaucoup d'hommes, de femmes  aujourd'hui,  pourtant ont connu le Seigneur, ont marché avec lui mais imitent l'exemple de Démas et abandonnent la foi pour s'attacher au monde et  à des doctrines de démons.

De même, le roi Salomon avait reçu de Dieu de grandes richesses,  de la gloire et une sagesse exceptionnelle, plus que tous les  rois de son époque.

Pourtant au moment de sa vieillesse, influencé par ses nombreuses femmes et concubines idolâtres,[*3] il s'inclina devant d'autre dieux.

Ce qui déplut fortement à l'Eternel.

Son idolâtrie a entraîné le schisme de la nation d'Israël[*4].

 

 

La foi ou l'incrédulité à toujours une conséquence qui ne s'arrêtent pas à un individu et à une génération.

Une vie vécue dans la  foi en Dieu est un bel héritage spirituel pour sa descendance. L'apôtre Paul disait à Timothée :

"Je garde le bon souvenir de la foi qui habite en toi et qui habitait dan ton aïeule" .

Alors la question se pose pour chacun aujourd'hui :

Quel héritage spirituel voulons nous laisser pour la génération à venir ?

Chrétiens, malgré les épreuves de la vie, tenons ferme, restons à l'école de Dieu, les yeux fixés sur Jésus, le chef et le consommateur de la foi.

 

 

 

 

[ *1]     Le mot utilisé pour  épreuve est le mot Peirasmos qui a le sens de l'adversité, l'affliction, le malheur. A titre  d'exemple l'histoire de Job révèle les difficultés qu'il a enduré bien qu'il était intègre.. Mais le mot Peirasmos désigne aussi la tentation. C'est par  elle que le diable a voulu faire Jésus dévier de sa course.  Comme son Maitre Le chrétien sera aussi éprouvé.  Mais la Parole dit de tenir ferme, de résister au diable et il fuira loin de nous.

[*2] Quelques versets qui montrent les effets purificateurs de l'épreuve :  I Pierre 1V.7. Esaie 48V.10.Zacharie 13V.9, Psaume 66V.10-12...

[*2] Le Roi Salomon  "eut sept cents princesses pour femmes et trois cents concubines ; et ses femmes détournèrent son cœur... I Roi 11 V. 3-8.

[*4] Le peuple d'Israël était un royaume riche et puissant lors du règne de Salomon. Mais le peuple subissait de lourdes taxes. Aussi après la mort du Roi Salomon, Roboam son fils refusa d'alléger le peuple. Alors les dix tribus du Nord entrèrent en rébellion, et constituèrent un nouveau royaume. Au sud il n'y avait que les tribus de Juda et de Benjamin qui restèrent fidèles à Roboam.

 

CANTINOL David, serviteur de Jésus-Christ.

(Assemblée Nouvelle Naissance de la Martinique)

 

 

******************

Retour aux fondements des apôtres et des prophètes

******************

 

Retour à l'accueil

 

Qui sommes-nous ? l Nous croyons l Faq l Contact l

© Eglise " Nouvelle Naissance " de la Martinique- Tous droits réservés