LA  FOI  ET  LES  ŒUVRES

 

 

 

On raconte l'histoire d'un vieil homme qui possédait une petite embarcation qu'il utilisait pour transporter des passagers sur une rivière.

Un jour, l'un d'entre eux remarqua que notre vieux marin avait gravé sur l'un de ses rames :"foi" et sur l'autre "œuvre".

Intrigué, il lui en demanda la signification, et le patron de la barque, chrétien convaincu, fit tout heureux de saisir cette occasion de rendre témoignage.

Il actionna seulement la rame "foi", mais la barque ne fit que tourner en rond.

Puis il actionna la rame "œuvre", et l'embarcation tourna de l'autre sens, mais également en rond.

Il prit alors les deux rames en même temps, et l'embarcation s'avança rapidement sur l'eau dans la direction voulue.

Quel profond enseignement pour les enfants de Dieu!

 

 

 

   L' enseignement de l'épitre de Jacques sur la foi et les œuvres.

 

  L'épitre de Jacques [*1]  montre cette relation qui existe entre la foi et les œuvres.

Il affirme que le disciple de Christ exerce et démontre sa foi d'une manière pratique en aidant ses frères et sœurs qui sont dans le besoin.

Aussi il précise que croire à l'unicité de Dieu et à sa Parole n'est pas suffisant car ce genre de foi les démons le possède et ils tremblent. 

La foi authentique s'accompagne  de la soumission à l'autorité suprême : détenue par Jésus-Christ de Nazareth et aux autorités subalternes.

Enfin, Jacques prend l'exemple d'Abraham,  qui a cru aux promesses du Tout Puissant et  démontrait sa foi par l'obéissance aux directives divines.

 Pour éprouver sa foi, Dieu lui demanda d'offrir son fils unique Isaac en holocauste au pays de Morija sur une colline.[*2]  Abraham obéit car il se confiait à l'Eternel qui lui avait promis une descendance. Mais le Seigneur de gloire n'accepte pas de sacrifices humains.

 

Dieu lui même avait pourvu au sacrifice.

En effet un bélier retenu par les cornes prit la place d'Isaac. Cet animal était une préfiguration du sacrifice que Jésus  allait accomplir , des siècles plus tard en donnant sa vie pour le salut de l'Homme.

La foi véritable est active, elle implique l'accomplissement des œuvres dictées par l'amour de Dieu et du prochain.[*3]  Autrement elle demeure une foi stérile comme nous l'affirme le livre de Jacques.

"Comme le corps sans esprit est mort, de même la foi sans les œuvres est morte."

 Jacques2.26 

 

 

 

Dieu a conçu des projets pour chacun de ses enfants.

 

   Alors qu'il était encore un jeune homme, le Seigneur appela Jérémie à être un prophète et lui dit :

"Avant que je t'aie formé dans le ventre de ta mère, je te connaissais, et avant que tu sois sorti de son sein, je t'avais consacré, je t'avais établi prophète des nations."

Jérémie 1V.5 .

De même quand Jésus  apparaît à Paul qui était un persécuteur sur la route de Damas. Il fait demi tour et reconnaît  Jésus comme le Seigneur.

Jésus dira  de lui à Ananias:

"Cet homme est un instrument que j'ai choisi, pour porter mon nom devant les nations, les rois, et devant les fils d'Israël ; et je lui montrerai tout ce qu'il doit souffrir pour mon nom."

Actes 9V.15-16

Des milliers d'hommes, de femmes dans tout l'empire romain sont passés des ténèbres à la lumière en entendant le message de l'évangile apporté par l' apôtre Paul.

Oui, Dieu dans sa prescience à une connaissance parfaite de toutes ses créatures. Son choix divin est souverain et est dicté par le conseil de sa sainte volonté.

 

 

 

  Toutes les œuvres accomplies par le croyant,  petites ou grandes, ont de l'importance pour Dieu lorsqu'elles sont motivées par l'amour de Christ et du prochain.

 Jésus dit :

"Et quiconque donnera seulement un verre d'eau froide à l'un de ces petits parce qu'il est mon disciple, je vous le dit en vérité, il ne perdra point sa récompense."

Matthieu 10 v.42

Et encore : 

"En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les œuvres que je fais, et il en fera de plus grandes, parce que je m'en vais au Père.

Jean 14 v.12

 

 

  La foi s'exprime en  confessant la Parole de Dieu et le nom du Seigneur Jésus.

 

Qu'est- ce que la confession ?

 

La confession  constitue le moyen par lequel les paroles qui sortent de notre bouche s'harmonisent avec la Parole de Dieu. Or nos paroles reflètent l'état de notre cœur car c'est par  l'abondance de ce dernier que la bouche parle. Aussi il est important d' écouter, de croire, de méditer la Parole du Tout Puissant afin que ce que nous disons ne soient pas des paroles de doute et d'incrédulité mais des paroles de foi.

Car ce que nous croyons et ce que nous disons détermine notre salut. Il est dit dans le livre de Romains au chapitre 10 au verset 9-10 :

"Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité des morts, tu seras sauvé. Car c'est en croyant du cœur qu'on parvient à la justice, et c'est en confessant de la bouche qu'on parvient au salut, selon ce que dit l'Ecriture  : Quiconque croit en lui ne sera point confus."

 

 Il est important pour le croyant de confesser et d'invoquer le Nom de Jésus, dans la joie comme dans l'adversité car le nom du Seigneur sauve mais apporte aussi :

 - la guérison (Actes 4 v. 30)

    - l'espérance (Colossiens 1 v.27)

- la vie  (I Jean 5 v.12)

-la joie (I Pierre 1V;8)

 

Aussi l'acceptation et la confession de la Parole par le croyant permet l'accomplissement des desseins divins et libère la puissance miraculeuse de Dieu.

Lorsque le roi David projeta de construire un temple à l'Eternel, Dieu lui dit par l'intermédiaire du prophète Nathan que ce ne sera pas lui, mais un de ses descendants qui le ferait. En outre L'Eternel lui affirma qu'il lui bâtirait une dynastie et qu'une royauté éternelle serait accordé à sa maison.  [*4]

Que fit le roi David ?

Certainement il repassa en son cœur le message du prophète et accorda une pleine confiance à la Parole du Tout Puissant. Puis il alla se présenter devant l'Eternel et exprima par la prière sa reconnaissance et sa foi en Dieu. Ainsi dit il :

"Maintenant, Eternel Dieu, fais subsister jusque dans l'éternité la parole que tu as prononcée sur ton serviteur et sur sa maison, et agis selon ta parole. "

II Samuel 7 V.25.

 

De même quand l'ange Gabriel annonça à Marie qui était fiancé à Joseph qu'elle allait devenir la mère de Jésus, le Messie. Elle accepta le plan de Dieu et crut.

 

"Je suis la servante du Seigneur ; qu'il me soit fait selon ta parole ! Dit elle à l'ange.

 Par sa foi, Marie a été l'instrument de Dieu pour l'accomplissement du plus grand miracle de tous les temps : la naissance de Jésus-Christ, le Dieu véritable manifesté dans la chair.

 

 

 

Les œuvres du croyant seront évaluées par Jésus 

 

  L'apôtre Paul écrivant à l'Eglise de Corinthe disait :

"Car il nous faut tous comparaître devant le tribunal de Christ, afin que chacun reçoive selon le bien ou le mal qu'il aura fait, étant dans son corps." 

II Corinthiens 5 V.10

Et encore dans le livre de l'Apocalypse au chapitre 22 au verset 12 il est dit :

"Voici je viens bientôt, et ma rétribution est avec moi, pour rendre à chacun selon ce qu'est son œuvre."

 Les Saints comparaitront devant le  tribunal de Christ. Cet évènement se déroulera au ciel après l'enlèvement de l'Eglise dans les airs par le Seigneur Jésus.

 Ce ne sera plus pour être condamné car il n'y a plus de condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ.  Ce sera le moment de l'évaluation des œuvres du chrétien et l'attribution ou le manque de récompense.     (I Corinthiens 3 v.12-15).

 

 

 L'homme est sauvé par sa foi en Dieu, sans les œuvres.

 Car le salut est le résultat de la grâce souveraine de DIEU. L'apôtre Paul en écrivant à l'église d'Éphèse disait ceci :

"C'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de DIEU ".

Éphésiens 2 V.8.

  Cependant une fois sauvé en croyant en Jésus, le disciple de Christ doit l'exprimer et le démontrer en pratiquant de bonnes œuvres pendant son pèlerinage terrestre car elles seront un jour évaluées au tribunal de Christ. Cependant le croyant n'est pas seul , mais Jésus vit en lui par son Esprit qui l'aide, le fortifie afin d'accomplir la volonté de Dieu s'il marche par l'Esprit .

 

         

 

[*1] Jacques 2 aux versets 14-16. De l'avis général l'auteur de cet épitre est l'un des frères de Jésus. (marc 6V.3)               L'apôtre Paul parle de lui comme d'une "colonne" de l'Eglise. C'est lui qui a présidé le concile de Jérusalem (Actes 15V.13)

.[*2] C'est sur cette colline que sera édifié le Temple de Jérusalem construit par Salomon. Aujourd'hui s'y trouve le Dôme du rocher.

 [*3] " Car, en Jésus-Christ, ni la circoncision ni l'incirconcision n'a de valeur, mais la foi qui est agissante par l'amour."Galates 5V.6"

 [*4]  Cette promesse connaîtra son accomplissement final en Jésus, le Messie issu de la tribu de Juda, de la maison de David (voir Esaie 55V.3, Luc 1V.32-33, Matthieu 1V.1, II Timothée 2V.8...)

 

 

 CANTINOL David, serviteur de Jésus-Christ.

(Assemblée Nouvelle Naissance de la Martinique)

 

 

Retour aux fondements des apôtres et des prophètes

 

Retour à l'accueil

 

Qui sommes-nous ? l Nous croyons l Faq l Contact l

© Eglise " Nouvelle Naissance " de la Martinique- Tous droits réservés