VIVRE L'UNITE

 

Nous prendrons le texte de référence qui se trouve dans le livre de :  

                                                             JEAN 17 verset 21-24

 

 

De gauche à droite (Pasteur et apôtre Yves GUANEL et l'évangéliste Bellérophon Max)

 

Cette référence fait partie de cette extraordinaire prière d’intercession de Jésus qui a prié pour lui-même, pour ses disciples et pour tous ceux qui croiraient au Seigneur à travers les siècles.

Par conséquent cette prière est pour nous chrétiens d’aujourd’hui.

Le Seigneur Jésus a prié entre autre pour l’unité de ses disciples.

Cette unité s’exprime par l’amour fraternel.  

L’amour de Dieu est le ciment, l’ossature de l’unité.

Aussi  c’est l’Esprit de Dieu qui produit ce précieux fruit en celui, celle qui garde les commandements de Christ.

L’épitre de Paul aux galates au chapitre 5 au verset 22 nous affirme :

« Mais le fruit de l’Esprit c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté… »

 Cette unité est précieuse pour le Seigneur.

 

 

Vivre l’unité, c’est   vivre dans la paix, c’est se supporter les uns les autres afin d' être agréable au Roi des rois.

 

L’unité des enfants du Seigneur est indispensable  pour maintenir la présence de l'Esprit de Dieu car le Seigneur est un Dieu de paix.

Jésus dans l’ évangile de Luc au chapitre 17 affirme :

« Il est impossible qu’il n’arrive pas de scandales ;  mais malheur à celui par qui ils arrivent. »

Chaque chrétien doit comprendre qu’il est un instrument utile pour maintenir l’unité dans l’assemblée chrétienne.

 

 

Pour que cette unité soit possible le Seigneur a prié notamment dans la prière sacerdotale, mais il a aussi donné sa vie à la croix du calvaire et comme nous le croyons il est ressuscité des morts et intercède encore pour nous aujourd’hui.

Chaque fois que la rancune, l’amertume, le manque de pardon veut nous envahir, regardons au prix que le Seigneur a payé à Golgotha.

Pensons au jardin de Gethsémané où la sueur de Jésus est devenu comme des grumeaux de sang tant que le combat qui se livrait était intense et que cette coupe qu'il devait boire était amère.

 

 Jésus dit à chacun des ses disciples aujourd'hui :

 « Ce que je vous commande c’est de vous aimer les uns les autres. »

 

L'unité crée les conditions nécessaires à la présence et à la bénédiction du Seigneur Jésus :

« N’est il pas dit :

«  Ah qu’il est beau, qu’il est doux pour des frères de demeurer ensemble car c’est la que l’Eternel en voie sa bénédiction, sa vie pour l’éternité. »

Psaume 133

 

 

Vivre l’unité ici bas est un avant gout de ce que les chrétiens vont vivre la haut dans le ciel, car les chrétiens sont comme une grande famille dont Dieu est le Père et  Jésus  le bon berger.

Cependant l’unité qui est agréable au Seigneur s’appuie dans le respect, l’obéissance à sa Parole où chaque membre reconnait et donne  la pleine autorité à Jésus et à son Esprit.

Si chaque membre de l’assemblée  a le désir sincère d’ être agréable à Dieu,  malgré nos différences, notre origine, Jésus lui-même va unir les cœurs par son Esprit.

Car Notre Dieu aime la différence. 

Les arbres, les animaux, les plantes, les hommes ne sont pas tous identiques, mais tous ont le même créateur : Jésus Christ de Nazareth car en lui ont été crée toutes les choses visibles et invisibles.

Oui en Jésus  il n’y a plus ni grec, ni juifs, ni homme ni femme mais uniquement des disciples qui ont été rachetés par son sang précieux.

 

Alors que le Seigneur Jésus nous aide à vivre l’unité et pour cela demandons chaque jour son aide afin  de lui ressembler car il est doux et humble de cœur.

Matthieu 11V.29

 

Prédicateur David CANTINOL

 

Retour aux messages texte du prédicateur CANTINOL David

 

Retour à l'accueil

 

Qui sommes-nous ? l Nous croyons l Faq l Contact l

© Eglise " Nouvelle Naissance " de la Martinique- Tous droits réservés